Représentation légale pour M. Berhane

M. Solomon Weldekirstos et la Société Erythréenne du Droit ont déposé une plainte contre l’État de l’Erythrée conformément à l’article 55 de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP).

La demande des avocats érythréens répond aux critères relatifs aux mesures conservatoires énoncés à l’article 98, paragraphe 1, du règlement intérieur de la Commission.

Ledit article 98, paragraphe 1, du règlement intérieur de la Commission stipule:
« 1. À tout moment après la réception d’une communication et avant une décision sur le fond, la Commission peut, à l’initiative de celle-ci ou à la demande d’une partie à la communication, demander à l’État concerné d’adopter des mesures conservatoires pour prévenir un préjudice irréparable à la victime ou aux victimes de la violation alléguée aussi urgemment que l’exige la situation. »

Par conséquent, la lettre datée du 29 octobre 2018 adressée par la CADHP à la Société Erythréene du Droit indique que l’État de l’Erythrée est invité à rendre une réponse à la CADHP sur la mise en œuvre des mesures provisoires dans les 15 jours suivant la réception de la demande.

***