« J’ai appris à me connaître grâce au théâtre »

Au début on passait beaucoup de temps ensemble. Ensuite, on a commencé à s’entraîner dans une salle à Carouge. On pratiquait de plus en plus. Parfois, on devait répéter plusieurs fois la même scène car on oubliait nos textes. Mais après une année de travail, les répétitions ont porté leurs fruits et on a commencé à faire de vraies représentations.

« Aujourd’hui, je suis heureux d’avoir obtenu mon premier job bénévole chez Caritas. »

Je n’ai jamais baissé les bras même si les conditions de vie dans les abris n’étaient pas agréables du tout. J’assistais rigoureusement à tous nos cours de français aux Charmilles et à plusieurs autres cours de français donnés gratuitement dans plusieurs coins de la ville de Genève. Aujourd’hui, je suis heureux d’avoir obtenu mon premier job bénévole chez Caritas.